Unité d'explorations fonctionnelles

Le CNR-RS assure également la prise en charge des patients présentant une épilepsie et les maladies neuromusculaires. Pour cela, il dispose d'équipements permettant les explorations suivantes :

  • Une salle vidéo EEG : (EEG : électroencéphalogramme) pour l'observation et l'enregistrement des crises d'Epilepsie ;
  • Un appareil EEG pour enregistrer l'activité électrique cérébrale de routine ;
  • Un appareil d'EMG (électromyographie) pour explorer les maladies neuromusculaires (myopathie, neuropathie).
Il dispose également d'autres explorations électrophysiologies tels que les potentiels évoqués et l'audiométrie.

L'épilepsie est une maladie neurologique très courante (1% de la population).
La plupart des formes d'épilepsie répondent bien aux médicaments antiépileptiques. Cependant, environ 30% des épilepsies partielles peuvent s'avérer pharmaco-résistantes et répondraient favorablement au traitement chirurgical.
La vidéo EEG représente une exploration neurophysiologique incontournable dans ces cas. Elle correspond à l'enregistrement simultané et synchronisé de l'EEG et des différents signes cliniques que présente le patient au cours du déroulement d'une crise. L'objectif attendu de cette exploration est d'aider à :

  • Confirmer le diagnostic d'épilepsie (crises épileptiques / crises non épileptiques d'origine psychogène...) ;
  • Identifier le syndrôme épileptique ;
  • Localiser le foyer épileptogène dans le cadre du bilan pré-chirurgical.
Le CNR-NS dispose d'une unité d'enregistrement vidéo EEG prolongé. Elle comprend 2 salles communicantes (une salle d'hospitalisation du patient et l'autre pour l'appareil et l'opérateur).

Cette unité se distingue par la possibilité de réalisation d'une vidéo EEG continue de jour, mais également de nuit, ce qui offre à cet examen une meilleure sensibilité, vu la possibilité d'augmenter les chances d'enregistrement de crises (crises diurnes et nocturnes) et donc de réduire la durée d'hospitalisation des patients.

a) Médecin neurologue au pupitre de surveillance, au cours d'une vidéo EEG


b) Patient dans la salle de vidéo EEG avec un casque d'EEG qui enregistre l'EEG et une caméra qui filme le patient en permanence, et determine ainsi le type de crise d'épilepsie.

Au terme de cette hospitalisation et pour les patients explorés dans le cadre du bilan pré-chirurgical, la décision d'opérabilité se prend au cours d'une réunion de tous les membres d'une équipe multidisciplinaire, composée de neurologues, neurochirurgiens, neurophysiologistes et de neuroradiologues. Le but étant de confronter les données cliniques, électriques, radiologiques et neuropsychologiques et par conséquent, de retenir ou de récuser l'indication chirurgicale.